jeudi 2 juillet 2020

ALERTE A L’ÉCREVISSE !

Holala ! Quelle frayeur !

Il y a 2 jours, Isidore et Sidonie sont allés pêcher dans leur coin favori au bord de l'étang .Ils avaient emporté un petit casse-croûte et avaient passé un délicieux moment à taquiner le têtard .(la fricassée de têtards est une spécialité de Souris-Ville que je leur laisse volontiers!)

Mais alors qu'ils rentraient paisiblement, une grosse écrevisse écarlate leur a barré le chemin ! En un instant, la terrible Histoire de Barnabé Queue-Coupée leur est revenue à l'esprit 
(il faut dire qu'on la serine aux souriceaux dès qu'ils sont en âge de s'aventurer près de l'eau!)
Ils ont tout lâché : pique-nique, paniers, cannes et têtards...et se sont sauvés en couinant.L’écrevisse en a profité pour engloutir voracement leur pêche et les restes du pique-nique …

Il a fallu un long moment pour qu'Isidore et Sidonie reviennent prudemment rechercher leurs affaires. 

C'est encore tremblants qu'ils sont venus me raconter leur mésaventure, je les ai réconfortés avec un dé à coudre d'alcool de menthe (ça allait beaucoup mieux après!) et les ai raccompagnés chez eux. Personnellement je comprends leur frayeur, je trouve que ces grosses écrevisses rouges ressemblent furieusement à des scorpions hargneux !

Depuis, les souris se sont mobilisées pour avertir les promeneurs dans les zones à risques (voir extrait de l’Écho des Souris.)



mardi 30 juin 2020

Inspiration

Découvrez ici l'inspiration de ma prochaine collection pour la marque américaine: Free Spirit Fabrics 
(elle sera disponible en décembre dans les magasins, alors un peu de patience 😉)


lundi 29 juin 2020

Inspiré !

Avec notre coton enduit, les idées ne manquent pas ! 
Sets de table, protège-cahiers, bavoirs, accessoires, corbeilles..
Mais pourquoi pas chapeau de pluie ou chapeaux de plats ?!
Pour le chapeau, Julia vous a trouvé un chouette patron ici :
https://lizhaywood.com.au/free-pattern-make-a-hat/
(bon, c'est en anglais mais il y a pas mal de photos  )

 Pour vos plats, c'est très facile à faire et vraiment pratique !
Ces jolis chapeaux évitent d'utiliser du film alimentaire ou de l'aluminium (la planète vous remercie !)
On peut superposer les plats dans le panier de pique-nique, mettre la table dehors à l'abri des insectes...
et ce que je préfère : faire gonfler la pâte à pain dessous sans risque pour les torchons 
(celles qui font du pain me comprendront! ) Un coup d'éponge et hop c'est nettoyé !
Vous ne pourrez bientôt plus vous en passer 
Un petit tuto pour celles qui veulent se lancer, c'est très facile à faire (bon, le pied teflon aide bien....)


Hommage à Claire Basler

Quand j'ai croisé Irène HerbesFolles dans la prairie hier matin, elle m'a invité à prendre une infusion de menthe le soir même.
J'ai donc passé un agréable moment chez elle : nous nous sommes découvert une passion commune pour la peintre Claire Basler ( Je l'avais deviné en voyant la déco d'Irène !)
et j'ai pu admirer sa très jolie chambre et sa collection de vases blancs.
La soirée s'étant terminée fort tard, elle m'a prêté une minuscule lanterne pour rentrer chez moi en me faisant promettre de libérer la luciole sitôt arrivée à la maison.
Ce que j'ai fait !







samedi 27 juin 2020

Les Muscade (suite )

Je vous avais promis de vous parler de Mélanie Muscade,
personnage haut en couleur de Souris-Ville :
C'est une « inventrice » n'ayons pas peur de féminiser le mot !
On lui doit entre autres la Foreuse de Noix, l'Excavatrice de Terriers à Pistons et le Pressoir à Vent...
Elle passe de longues heures dans son laboratoire à l'étage, à faire des calculs savants, à démonter des machines récupérées à l'usine à Poussières, ou, plus dangereux, se lance dans des expériences risquées !
Monsieur Musaraigne a dû bien souvent la soigner pour brûlures (comme la fois où elle a démonté une vieille balle de fusil, TRÈS dangereux, n’essayez surtout pas !)
ou pour coupures (le jour où elle essayait de mettre au point le hachoir à pédales ! Je vous rassure, depuis il fonctionne )
Elle s'est aussi cassée une patte en testant des échasses pour récolter les cerises sans monter à l'arbre (invention inutile, a-t'elle admis, car musaraignes et souris savent parfaitement grimper dans les branches)
mais comme tous les savants, rien ne l’arrête quand elle a une idée en tête !
Ses malles sont remplies de plans fabuleux et de pièces étranges qui voisinent avec des collections de curiosités et des trésors de la Contrée.
Pour se distraire, elle répare tout ce que les habitants du bourg lui apportent : pendules cassées, gramophones voilés, machines grippées...
Mélanie Muscade a aussi une passion pour la fabrication de jouets, elle est le principal fournisseur d'Hercule qui tient la boutique préférée des souriceaux. En ce moment elle travaille (enfin, un de ses nombreux projets !) sur une souris mécanique pour l'anniversaire de Jules, c'est vous dire comme il y a de l'animation dans cet atelier !





Non, vraiment, on ne s'ennuie pas avec les Muscade comme voisins !

mercredi 24 juin 2020

Couture à domicile

S'il est un endroit à Souris-Ville où l'on s'affaire beaucoup, c'est chez les Muscade !

Il faut dire que Marcel Muscade est un tailleur très efficace : tenues de ville ou de travail, robes de mariées ou de souricettes, costumes chics n'ont aucun secrets pour lui ! Créations, essayages et retouches se succèdent dans son petit atelier où tout Souris-Ville défile.

Et comme les musaraignes sont toutes petites, il faut le voir, juché sur sa table de travail ou grimpé sur une bobine pour rectifier un volant par ci, une manche par là... c'est d'ailleurs sur cette table ou sur le tapis que le soir venu il coud à la bougie, assis en tailleur.






Je vous disais l'autre jour à quel point il m'était agréable de travailler à côté d'eux car le petit bruit de sa machine à coudre ou le trottinement de sa femme à l'étage composaient une petite musique bien réconfortante.

Comment, vous ne connaissez pas sa femme ? Ah, pourtant Mélanie Muscade est célèbre ici aussi !

Je vous parlerai d'elle une autre fois...


lundi 22 juin 2020

Sitôt cueillis, sitôt mangés !

ça m'amuse : elles grignotent toujours les extrémités d'abord, comme nous les croûtons de la baguette !
Verts, violets ou jaune, c'est sûr, les souris adorent les haricots du jardin...


dimanche 21 juin 2020

Jour de marché

Le dimanche matin, j'aime bien aller au marché de Souris-Ville.
Aujourd'hui Siméon était installé à coté du vannier, j'adore le regarder carder à l'ancienne sur des têtes de chardons !
Il est réputé pour son grand choix de laines et en ce moment il a fort à faire : c'est l'époque de la tonte et il fait la tournée des fermes et des enclos pour récupérer en catimini les petites touffes de laines oubliées avant que le vent ne les emporte.
En ce moment il a quelque chose de rare : Jade, l’ânesse du Poitou est passée chez le tondeur, Siméon a eu de la chance : ses poils plus drus sont appréciés pour le rembourrages des fauteuils.
J'ai failli me laisser tenter par un joli chapeau sur l'étal d'à côté mais il allait tellement mieux à Zoé Poivrerouge que je lui ai laissé.
(j'avais l'air un peu ridicule avec il faut dire !)







mardi 16 juin 2020

Jour de pluie

Le temps est gris et maussade ce matin.
Ce serait presque déprimant si je n'entendais Marcel Muscade, le tailleur, fredonner un air de la Contrée dans son petit atelier à côté de moi.
Le doux staccato de sa minuscule machine à coudre, le crissement des ciseaux miniatures taillant dans l'étoffe de laine, ses trottinements sur le plancher, la lumière vacillante de sa lampe....
Et je me dis que c'est incroyable que la somme de toutes ces infimes choses apporte un si grand réconfort...

dimanche 14 juin 2020

A point

Je me faisais une joie de cette première tomate.
Mais à peine entrée dans la serre pour la cueillir, j'ai entendu de légers bruits, cru apercevoir derrière les salades des mouvements furtifs...
Impossible, ai-je pensé, elle est bien cachée.
Je n'ai pas eu le temps de la chercher dans les feuilles parmi ses sœurs encore vertes que j'ai vu ma belle tomate rouge partir en courant !
Elle zigzaguait entre le basilic et la coriandre, se faufilait derrière les plants d'aubergines et disparaissait à toute vitesse par la porte entrouverte !
Bon : Souris 1, Odile 0, ai-je soupiré en rentrant à la maison.
Mais sur la table m'attendait la belle tomate bien mûre.
Je crois que ce qui amuse surtout les souris, c'est de jouer avec moi !
alors je l'ai coupée en petits morceaux et on l'a mangée ensemble.
C'était encore meilleur.





samedi 13 juin 2020

Cotons enduits : LE RETOUR !


Vous étiez nombreuses à nous réclamer des tissus enduits car ils vous plaisaient bien : fins, souples, éclatants...
Ils sont parfaits pour coudre des doublures de trousses de toilette, des accessoires, des sacs de plage, (ou des chapeaux de pluie, vu la météo !) etc...
Et bien les revoilà en ligne!
Nous pouvons de nouveau vous proposer une enduction PVC, (sans phtalates :) ) souple et brillante, made in France, ce qui est encore mieux !
9 cotons de la collection République des Fleurs sont désormais proposés avec cette finition :



jeudi 11 juin 2020

Réflexions matinales ...

Le matin je déjeune en terrasse devant la rue piétonne de Souris-Ville.
C'est toujours très animé à cette heure là, les souris sont assez matinales !
-Tiens, me dis-je : Tilleul, café moulu, thé variés...cette livraison là doit être pour le salon de thé d'Angélique Petit-Beurre.
-Ah, Monsieur Dugrenier part au moulin avec son neveu Jules
-Il y a déjà la queue à la poste, j'irais plus tard .
-Il faut que j'aille chez Baptiste chercher des graines d'Ancolie, je vois qu'il a été livré.
-Frantz se ballade encore pour faire des photo du bourg ...





C'est vous dire à quoi je pense en prenant mon café !

mercredi 10 juin 2020

A l'Abri

Aujourd'hui il fait un peu frais, et dans ces cas là, rien ne vaut un petit tour dans la serre d'Anna Batavia pour se réchauffer !
La vieille lanterne qu'elle a aménagée pour faire ses semis est un endroit très agréable.




PORTES OUVERTES !

Si vous êtes de la région (en Vendée ) ou en vacances dans le coin,
passez à l'atelier en juillet : ça nous fera du bien de parler couleur et couture !
Ateliers prévus l’après-midi dans la limite des places disponibles.
Il y aura plein de nouveautés et de bonnes affaires 
Et ce sera l'occasion de voir Souris-ville en famille 
Qu'on se le dise !
Et ce sera l'occasion de voir Souris-Ville en famille .


mardi 9 juin 2020

La fine équipe

Ce matin, des coups lointains m'ont réveillés très tôt.

J'ai d'abord pensé au pivert mais le bruit d'une scie m'a fait changer d'avis (à moins qu'il ne se soit mis au bricolage !)
Évidement à cette heure là, j'aurais du m'en douter : j'avais affaire aux plus matinaux des ouvriers de Souris-ville.
Les frères Petits-Clous étaient sur leur dernier chantier :


la réfection de la vieille grange qui prenait l'eau et dont le bardage n'avait pas vu un clou depuis plusieurs générations de souris ...


La chatte boudait un peu car elle avait proposé son aide mais ils avaient décliné son offre (elle ne scie pas très droit..)
Récupération de bois de cageot pour remplacer les planches manquantes, révision de la toiture, inspection de la charpente...ça leur a pris presque toute la journée.

Sans compter que Gustin est arrivé, il avait des problèmes avec le moteur de son tracteur. Tout le monde avait un avis différent sur la panne !



L'orage qui éclatait à mis tout le monde d'accord sur la beauté du ciel couleur d'ardoise.

Les grosses gouttes pianotaient sur le toit de tôle, les odeurs étaient plus intenses, on entendaient les mamans souris rappeler leurs petits à l'abri...
ah, ce qu'on était bien à l'abri pour regarder la pluie ...