lundi 27 juillet 2020

C'est le moment !

Envie d'un été coloré ?


C'est aussi le moment d'anticiper vos cadeaux : coussins et plaids en promotion ;)







samedi 25 juillet 2020

le futur atelier

Les frères PetitClous travaillaient sur les plans depuis un moment...
J'ai demandé à quelques artisans sympas de les aider
(c'était un peu gros pour les souris comme chantier !)
et hop la cabane pousse comme un champignon!

Dire qu'il y a tout juste une semaine, pendant les portes ouvertes, on faisait les ateliers à cette même place ! C'est fou !
entre 2 poses de lambris, je m'amuse à customiser les futurs abats-jour...



lundi 20 juillet 2020

Vers d'autre aventures ...

Et voilà ,c'est fini !
Il y a eu en fin d’après-midi une dernière parade, une ultime représentation avec le Dresseur de Criquet, la Jongleuse Chinoise, le Magicien Bleu et tant d'autres incroyables artistes …
Le rideau pailleté s'est refermé, ils ont rangé les gradins et les accessoires.
Dans la soirée, Ludmilla a distribué les dernières barbes à papas aux souriceaux de la troupe et tout le monde s'est rassemblé pour un moment de détente autour du feu.
Pour mon plus grand plaisir, Esmeralda s'est lancée dans un flamenco des plus passionné et tous ont chanté des refrains mélancoliques et magnifiques.
J'étais un peu triste quand tout le monde est reparti vers sa roulotte et que fusaient les « à demain », « bonne nuit » et les « soyez préservés des chouettes »
( on n'entend ce salut qu'à souris-Ville !)
Les petites lumières s'allumaient dans le campement et le clown Groseille et Agathe l'acrobate m'ont fait un dernier signe de la main...
Ce matin quand je suis arrivée dans la petite clairière, plus personne... : à l'aube, la troupe avait repris sa tournée vers d'autres bourgs de la Contrée.
Merci à vous, qui êtes passés par chez nous pour les applaudir.








Le Sourissim’Circus en tournée pendant les portes ouvertes !


mardi 14 juillet 2020

Les bricolos ...

Les frères Petitclous sont infatigables !
Pier et Pol ( leur maman est suédoise, arrivée par accident dans le carton d'un meuble que j'avais acheté chez Ikéa...mais c'est une autre histoire !) clouent, scient, poncent tout le jour .
Ils font d'adorables abris à coccinelles, réparent les granges et les toitures du bourg...
Dernièrement, pour amuser les souriceaux, ils ont fabriqué un grand cheval à bascule.
Il y a la queue pour l'essayer. Mais comme le cirque est de passage, celle qui impressionne tout le monde avec des figures compliquées, c'est Agathe l'acrobate !





vendredi 10 juillet 2020

La semaine prochaine

Petit rappel pour nos portes ouvertes de la semaine prochaine : ACCÈS LIBRE de 10h à 18h
(on régulera le nombre de personnes dans l'atelier, avec sens de circulation. Masque conseillé )
Il reste quelques places pour les ateliers de l’après-midi (15 h à 18 h, mais là il faut réserver au 02.51.56.24.77 ;) )

Prévoir sa trousse à couture : aiguilles ciseaux...
je fournis le reste .


jeudi 9 juillet 2020

Le cadeau-surprise

Cela faisait des semaines que Joséphine assemblait 
en secret des petits morceaux de tissu dans son atelier ...
Mais elle a réussi à terminer à temps le cadeau pour son amie Sidonie 




Quand on voit son joli couvre-lit moelleux chez Isidore et Sidonie, on a juste envie de faire la sieste dessus !

Découvrez la collection de coton bio pour enfants !




focus animé sur ces jolis motifs :


jeudi 2 juillet 2020

ALERTE A L’ÉCREVISSE !

Holala ! Quelle frayeur !

Il y a 2 jours, Isidore et Sidonie sont allés pêcher dans leur coin favori au bord de l'étang .Ils avaient emporté un petit casse-croûte et avaient passé un délicieux moment à taquiner le têtard .(la fricassée de têtards est une spécialité de Souris-Ville que je leur laisse volontiers!)

Mais alors qu'ils rentraient paisiblement, une grosse écrevisse écarlate leur a barré le chemin ! En un instant, la terrible Histoire de Barnabé Queue-Coupée leur est revenue à l'esprit 
(il faut dire qu'on la serine aux souriceaux dès qu'ils sont en âge de s'aventurer près de l'eau!)
Ils ont tout lâché : pique-nique, paniers, cannes et têtards...et se sont sauvés en couinant.L’écrevisse en a profité pour engloutir voracement leur pêche et les restes du pique-nique …

Il a fallu un long moment pour qu'Isidore et Sidonie reviennent prudemment rechercher leurs affaires. 

C'est encore tremblants qu'ils sont venus me raconter leur mésaventure, je les ai réconfortés avec un dé à coudre d'alcool de menthe (ça allait beaucoup mieux après!) et les ai raccompagnés chez eux. Personnellement je comprends leur frayeur, je trouve que ces grosses écrevisses rouges ressemblent furieusement à des scorpions hargneux !

Depuis, les souris se sont mobilisées pour avertir les promeneurs dans les zones à risques (voir extrait de l’Écho des Souris.)



mardi 30 juin 2020

Inspiration

Découvrez ici l'inspiration de ma prochaine collection pour la marque américaine: Free Spirit Fabrics 
(elle sera disponible en décembre dans les magasins, alors un peu de patience 😉)


lundi 29 juin 2020

Inspiré !

Avec notre coton enduit, les idées ne manquent pas ! 
Sets de table, protège-cahiers, bavoirs, accessoires, corbeilles..
Mais pourquoi pas chapeau de pluie ou chapeaux de plats ?!
Pour le chapeau, Julia vous a trouvé un chouette patron ici :
https://lizhaywood.com.au/free-pattern-make-a-hat/
(bon, c'est en anglais mais il y a pas mal de photos  )

 Pour vos plats, c'est très facile à faire et vraiment pratique !
Ces jolis chapeaux évitent d'utiliser du film alimentaire ou de l'aluminium (la planète vous remercie !)
On peut superposer les plats dans le panier de pique-nique, mettre la table dehors à l'abri des insectes...
et ce que je préfère : faire gonfler la pâte à pain dessous sans risque pour les torchons 
(celles qui font du pain me comprendront! ) Un coup d'éponge et hop c'est nettoyé !
Vous ne pourrez bientôt plus vous en passer 
Un petit tuto pour celles qui veulent se lancer, c'est très facile à faire (bon, le pied teflon aide bien....)


Hommage à Claire Basler

Quand j'ai croisé Irène HerbesFolles dans la prairie hier matin, elle m'a invité à prendre une infusion de menthe le soir même.
J'ai donc passé un agréable moment chez elle : nous nous sommes découvert une passion commune pour la peintre Claire Basler ( Je l'avais deviné en voyant la déco d'Irène !)
et j'ai pu admirer sa très jolie chambre et sa collection de vases blancs.
La soirée s'étant terminée fort tard, elle m'a prêté une minuscule lanterne pour rentrer chez moi en me faisant promettre de libérer la luciole sitôt arrivée à la maison.
Ce que j'ai fait !







samedi 27 juin 2020

Les Muscade (suite )

Je vous avais promis de vous parler de Mélanie Muscade,
personnage haut en couleur de Souris-Ville :
C'est une « inventrice » n'ayons pas peur de féminiser le mot !
On lui doit entre autres la Foreuse de Noix, l'Excavatrice de Terriers à Pistons et le Pressoir à Vent...
Elle passe de longues heures dans son laboratoire à l'étage, à faire des calculs savants, à démonter des machines récupérées à l'usine à Poussières, ou, plus dangereux, se lance dans des expériences risquées !
Monsieur Musaraigne a dû bien souvent la soigner pour brûlures (comme la fois où elle a démonté une vieille balle de fusil, TRÈS dangereux, n’essayez surtout pas !)
ou pour coupures (le jour où elle essayait de mettre au point le hachoir à pédales ! Je vous rassure, depuis il fonctionne )
Elle s'est aussi cassée une patte en testant des échasses pour récolter les cerises sans monter à l'arbre (invention inutile, a-t'elle admis, car musaraignes et souris savent parfaitement grimper dans les branches)
mais comme tous les savants, rien ne l’arrête quand elle a une idée en tête !
Ses malles sont remplies de plans fabuleux et de pièces étranges qui voisinent avec des collections de curiosités et des trésors de la Contrée.
Pour se distraire, elle répare tout ce que les habitants du bourg lui apportent : pendules cassées, gramophones voilés, machines grippées...
Mélanie Muscade a aussi une passion pour la fabrication de jouets, elle est le principal fournisseur d'Hercule qui tient la boutique préférée des souriceaux. En ce moment elle travaille (enfin, un de ses nombreux projets !) sur une souris mécanique pour l'anniversaire de Jules, c'est vous dire comme il y a de l'animation dans cet atelier !





Non, vraiment, on ne s'ennuie pas avec les Muscade comme voisins !

mercredi 24 juin 2020

Couture à domicile

S'il est un endroit à Souris-Ville où l'on s'affaire beaucoup, c'est chez les Muscade !

Il faut dire que Marcel Muscade est un tailleur très efficace : tenues de ville ou de travail, robes de mariées ou de souricettes, costumes chics n'ont aucun secrets pour lui ! Créations, essayages et retouches se succèdent dans son petit atelier où tout Souris-Ville défile.

Et comme les musaraignes sont toutes petites, il faut le voir, juché sur sa table de travail ou grimpé sur une bobine pour rectifier un volant par ci, une manche par là... c'est d'ailleurs sur cette table ou sur le tapis que le soir venu il coud à la bougie, assis en tailleur.






Je vous disais l'autre jour à quel point il m'était agréable de travailler à côté d'eux car le petit bruit de sa machine à coudre ou le trottinement de sa femme à l'étage composaient une petite musique bien réconfortante.

Comment, vous ne connaissez pas sa femme ? Ah, pourtant Mélanie Muscade est célèbre ici aussi !

Je vous parlerai d'elle une autre fois...